APROBENIR

Asociación Pro-Beneficio de la Niñez en

Situación de Riesgo del Departamento de Carazo

Présentation

L’ASBL Aprobenir Belgique (Association au bénéfice des enfants en situation de risque du département de Carazo) a pour vocation de superviser et soutenir financièrement des projets de développement en relation avec l’enfance et les familles défavorisées du département de Carazo, au Nicaragua. Ces projets sont concrétisés sur place par l’action de l’ASFL Aprobenir Nicaragua.

Etudiant

Aprobenir Nicaragua a pour objectif d’apporter assistance à des enfants originaires principalement du département de Carazo et n’ayant pas accès à l’enseignement classique. Certains de ces enfants vivent dans la rue, dans des conditions d'hygiène et de sécurité plus que précaires, d'autres doivent travailler pour leur famille, sans formation et donc sans perspectives d'avenir. Certains enfin connaissent des problèmes d'addiction ou d'indiscipline.

Pour réintégrer ces jeunes au système socio-éducatif et au monde du travail, Aprobenir leur offre deux types d’enseignements :

En parallèle, Aprobenir a mené et mène toujours un combat pour améliorer les conditions de vie de la population nicaraguayenne. A travers son projet de réhabilitation de toits, Aprobenir aide les familles les plus vulnérables du département de Carazo et de communautés avoisinantes. Ce projet constitue en outre une formation professionnelle et un apprentissage de la solidarité auquel participent élèves et professeurs de la section académique. Des installations d’adduction d’eau potable et des latrines sont également réalisées dans les villages.

Enfin à travers la coopérative multisectorielle COMULAPRO et dans le but d'être plus indépendante financièrement, l'association s’est lancée dans la production et la commercialisation de produits générateurs de revenus.

Pour chaque projet soutenu et réalisé, les critères sont les suivants :

  • projet en relation avec l’enfance déshéritée ;
  • projet qui ne sera pas réalisé par un autre organisme ou une administration publique ;
  • supervision, contrôle et participation par les professeurs et les élèves de l’école d’Aprobenir (ce qui constitue à la fois une formation professionnelle et un apprentissage à la solidarité).

Tous les projets sont réalisés par les Nicaraguayens eux-mêmes (participation manuelle et parfois partiellement financière du bénéficiaire). Notre souci est de favoriser la responsabilité de la population locale en leur donnant les moyens de se prendre en charge pour un développement durable.